Paperasse … La corvée mais faut le faire !

Vous l’avez compris être enceinte c’est aussi être une super pense à tout !!

L’annoncer à l’entourage c’est chouette mais n’oublies pas ton ami la caf ou la caisse primaire d’assurance !! Bref il y a certaines formalités à remplir….

Pour ma part  le guide de la maternité m’a bien aidé sur le site www.ameli.fr

Voici les formalités mesdames ! On pourra pas y échapper !

Au plus tôt pendant la grossesse

Dès que ma grossesse est confirmée par mon médecin, je dois accomplir un certain nombre de formalités auprès des organismes qui gèrent ma santé et mes prestations et de mon employeur.

Social – Santé

Moyen de garde

Emploi – Travail

À noter : si je suis salariée, je peux démissionner de mon travail sans avoir à effectuer de préavis, ni à payer d’indemnité de rupture.

 Dans les 15 jours qui entourent la naissance

Le père de mon enfant bénéficie d’un congé de 3 jours à l’occasion de sa naissance, y compris s’il est agent public.Il peut le prendre dans les 15 jours qui précèdent la date présumée de l’accouchement ou dans les 15 jours qui suivent la naissance.

Attention : la personne avec qui je suis en couple ne peut pas bénéficier du congé de 3 jours à l’occasion de la naissance, si elle n’est pas le père de l’enfant.

À tout moment après la naissance

Demandes d’aide

Je peux solliciter divers dispositifs :

Adoption

Si je souhaite que mon enfant soit adopté, j’engage les procédures utiles pour :

À savoir : si je suis mariée, il existe des règles particulières en cas d’adoption de l’enfant par mon conjoint.

Dans les 3 jours qui suivent la naissance

Dans le mois suivant la naissance

J’informe les organismes qui gèrent diverses prestations me concernant :

Dans les 4 mois maximum

Peuvent faire une demande de congé de paternité ou d’accueil de l’enfant :

  • le père de l’enfant,
  • et la personne avec qui je vis en couple.

Les modalités de demande diffèrent entre le secteur public et le secteur privé.

Dans les 6 mois maximum

J’étudie les possibilités de déblocage anticipé de tout ou partie de mon épargne salariale (ou de celle de l’autre parent de mon enfant). Je me renseigne, à cet effet, auprès des directions des ressources humaines.

Dans l’année qui suit celle de la naissance

Je déclare à l’administration fiscale le changement de situation.

Je demande à bénéficier d’une réduction d’une heure de travail par jour pour allaiter mon enfant.

Avant le 3ème anniversaire de l’enfant

J’examine les possibilités de congé permettant à un parent salarié d’avoir davantage de temps pour s’occuper de son enfant :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s