Obsédée par les signes imminents d’accouchement !! Non ?!

4578

Qui en fin de grossesse n’a jamais guetté, scruté ces signes qui présagent l’accouchement imminent à en devenir parano ? 

On est toutes pareilles avouez le ! Oui une grossesse c’est 9 mois mais on ne peut pas s’en empêcher ! Peut-être la nature de l’être humain à vouloir tout contrôler !

Oui c’est charmant de ne pas savoir quand notre petit être qui vit dans le ventre de maman aura décidé de sortir de son nid mais si on pouvait éviter d’arroser le magasin avec la perte des eaux (au risque de faire glisser mamie qui se baladait à coté) ou bien de se réveiller à 4h du matin et s’improviser percussionniste pour réveiller cher mari…

Pour ma part 1 ère grossesse, bébé est arrivé 3 semaines avant alors étant à 1 mois de mon accouchement je suis aux aguets !! Telle une détective qui scrute chaque indice !! Ca c’est la première phase car après on peut vite se transformer en provocateur de destin (je vous expliquerai plus tard …)

1 ere phase : DETECTIVE : Je scrute, je guette, j’analyse !! Mais bien sûr que non je ne suis pas obsédée (ahaha)

Vous avez tous eu les fameux cours d’accouchement dont voici la liste des signes les plus parlants :

-contractions intenses et régulières (toutes les 5 min)

-perte du bouchon muqueux (ça ne veut pas dire que vous allez accoucher dans les 48h mais ça se prépare)

-la perte des eaux : L’écoulement de liquide incolore, et inodore, peut être abondant ou se limiter à quelques fuites. (dans ce cas pas de bain car le bébé n’est plus protégé par le liquide amniotique. On file donc à la maternité)

Et d’autres signes…légendes ou pas ?  qui nous mettent dans un état de frénésie. Et voilà qu’on va scruter les forums afin d’interpréter tout et n’importe quoi ?!!

-diarrhée : de nombreuses femmes ont dit s’être vidées quelques jours ou la veille avant l’accouchement. Apparement ce serait une conséquences des contractions. 

-regain d’énergie et obsession de rangement : les modifications hormonales (la sécrétion de progestérone se met en veilleuse et celle des œstrogènes s’intensifie), indiquant que l’accouchement se prépare, provoqueraient ce changement de comportement chez une future maman sur deux environ. Entre en jeu aussi le besoin de préparer un petit nid pour son bébé.

Et puis rien ne se passe …et on a envie de provoquer le destin !!!

1/on est pressé de voir bébé

2/on se sent comme une baleine et on en peut plus

3/on est impatiente vient donc …la phase ….

 

Phase 2 : INSTIGATRICE : je provoque et met tout en oeuvre pour accélérer son arrivée (ahaha)

Je n’essaierai pas certaines méthodes mais qui n’a pas essayé au moins l’une d’elle ??? : 

-la marche : En effet, le fait de marcher entraine une pression de la tête de bébé sur le col de l’utérus, ce qui stimulerait la sécrétion d’ocytocine, l’hormone secrétée par le cerveau durant l’accouchement

-la méthode italienne (faire l’amour) : pour bébé 1 ça a marché 10 min plus tard je ressentais mes premières contractions. Il semblerait que le sperme contienne des hormones nommées prostaglandines qui favoriseraient la délation du col de l’utérus.  En plus de quoi, le fait de faire l’amour libérerait de l’ocytocine favorable aux contractions et donc à la mise en route du travail.

-le ménage : une activité physique intense et énergique devrait favoriser, peut-être même provoquer l’accouchement naturellement. On pense directement aux méthodes de grand-mère qui consistent à laver le sol à 4 pattes (une position idéale afin de dilater le col de l’utérus), ou à lavez vos fenêtres (avoir les bras levés vers le haut est un acte susceptible de provoquer des contractions).

-une ballade en voiture : les mouvements intenses que provoquent les trous ou les bosses présents sur la route favoriseraient la pression qu’exerce la tête de bébé sur le col de l’utérus.

-manger épicé : Théoriquement, le col de l’utérus est lié au système de digestion. C’est pourquoi stimuler ce dernier encouragerait la dilatation du col de l’utérus.

-stimuler vos tétons : la stimulation mammaire augmenterait l’activité utérine toujours en favorisant la sécrétion d’ocytocine.

-des produits naturels (tisanes, huile de ricin, ananas, cannelle) : Concoctez-vous des tisanes à base de feuilles de framboisiers sauvages, celles-ci auraient pour effet de dilater le col de l’utérus. D’autre part, une petite cuillère d’huile de ricin pourrait aussi encourager bébé à venir, puisque celle-ci aurait un effet direct sur l’intestin, lui-même lié au col de l’utérus. Mais ce n’est pas tout ! Vous pouvez aussi manger de l’ananas (pas en boîte !), ce qui serait favorable au déclenchement naturel de l’accouchement puisqu’il contient une enzyme qui détendrait le col de l’utérus. Et enfin, il est dit que pour faire venir bébé plus vite, consommer de la cannelle serait efficace… Mais ça, c’est une méthode de grand-mère !

-l’acupuncture : l’insertion d’aiguilles très fines sur certains points stratégiques de votre corps favoriserait la production de la fameuse hormone l’ocytocine. 

 -l’homéopathie : les remèdes Pulsatilla ou encore Caulophyllum sont plus particulièrement utilisés pour stimuler le travail. Mais mesdames, avant de commencer, consultez votre médecin homéopathe !
Et vous ? Etes vous aussi obsédés ? Quels sont les signes qui vous perturbent ? Avez vous déjà testés des méthodes pour provoquer votre accouchement ? 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s