{Concours inside} Fausse couche et interruption de grossesse : Sortie du livre Marie, ma douce.

image1

Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet délicat qui touche malheureusement beaucoup de femmes : la fausse couche et l’interruption médicale de grossesse. 

La fausse couche se définit par l’interruption spontanée de la grossesse. 10 à 15% des femmes présentent une fausse couche au cours de leur grossesse. Une grossesse diagnostiquée sur 10 se termine par une fausse couche lors du premier trimestre. C’est un phénomène fréquent dans les trois premiers mois de la grossesse. Il concerne 200 000 femmes par an. Néanmoins, ce chiffre est sans doute plus élevé, puisque certaines fausses couches surviennent avant la date présumée des règles et donc avant que la grossesse n’ait été détectée. Après 3 mois, on parle de fausse couche tardive.  

 Je ne pourrais vous en parler personnellement n’ayant jamais vécu cela. Une jeune femme courageuse l’a fait :

Charlotte Gloriant a accepté de nous parler de son livre : Marie, ma douce. 

Une interruption médicale de grossesse et deux fausses couches en quelques mois. Charlotte ne pensait jamais vivre cette histoire. Il lui a fallu du temps pour accepter que ce soit la sienne. Donner la mort, alors qu’on rêve de donner la vie. 
Poignant et touchant, ce livre relate avec justesse les difficultés d’un tel deuil, ainsi que ses conséquences psychologiques. 
Dans une perspective d’espoir et de soutien aux familles attristées, Marie, ma douce est le gage d’un accompagnement tenace, face à l’insupportable.

image1Bonjour Charlotte : Peux tu te présenter ?

Bonjour Victoire ! J’ai 32 ans et suis l’heureuse maman de Victor qui soufflera ses 4 bougies le mois prochain et de Gaspard qui a 2 ans 1/2. Je suis en congé parental et profite pleinement de ce temps avec les enfants. C’est tellement magique de les voir grandir. Je suis mariée depuis bientôt 6 ans à Mathieu.

 

Pourquoi as tu voulu écrire ce livre ? 

J’ai tout d’abord commencé à écrire pour me permettre de surmonter mon chagrin. Il fallait que je vide mon sac et que je mette des mots sur les épreuves que nous avons traversées. Je n’avais pas pour but d’en faire un livre. Et puis, doucement l’idée à germer d’organiser mes écrits. En discutant autour de moi, je me suis rendue compte que de nombreuses amies avaient elles aussi vécu une fausse couche. Toutes se sont senties seules à ce moment là… Je me suis alors dit que peut être mon histoire pourrait être utile à d’autres. La perte de notre petite Marie à 3 mois1/2 de grossesse m’a profondément bouleversée, chamboulée, transformée (je ne trouve pas de mots assez forts!). Ce petit être de 6 centimètres m’a ouvert les yeux sur de nombreuses choses et m’a fait prendre conscience de toute la valeur de la vie. Elle m’a offert la plus belle leçon de vie et je ne pouvais pas la garder pour moi.

Cette année a dû être très difficile. Qu’as tu ressenti ? Peut-on dire que ce livre a été une thérapie pour toi ? 

Cette année a été extrêmement pénible. Je suis passée par différentes phases: la peur, l’attente des résultats, la culpabilité, la tristesse, la colère, la jalousie, la solitude, l’incompréhension… J’ai aussi redécouvert l’amitié, la vraie, les liens solides et aimants de la famille, la chance d’avoir des enfants en bonne santé, le bonheur d’avoir un mari aimant et présent… j’ai pleuré, beaucoup, de tristesse, de désespoir mais aussi de joie. J’ai l’impression que mes sentiments ont été multipliés et amplifiés. L’écriture de ce livre m’a aidée à exprimer tout ce que j’ai pu ressentir. Cela a été une vraie thérapie pour moi !

Que voudrais -tu dire aux femmes qui ont vécu la même chose ? 

Qu’elles ne sont pas seules (malheureusement). Je leur conseillerai de n’écouter que leur coeur et d’éviter les « conseils » qui peuvent être prodigués par l’entourage. Les proches veulent en général bien faire mais ils ne mesurent pas toujours le poids des mots, qui peuvent être très blessants. Je leur dirai de prendre leur temps, de prendre tout le temps qu’il leur faudra pour non pas « faire le deuil » mais « s’habituer à vivre avec ce manque ». J’aimerai aussi leur dire que leur enfant a eu sa vie à lui, aussi courte soit-elle, mais que cette vie a existé et que personne ne pourra leur retirer. Elle sont mamans !

Aujourd’hui as tu encore un projet d’enfants ? 

L’Avenir nous le dira. Nous serions fous de joie d’accueillir un autre enfant dans notre foyer. Nous gardons confiance en la vie !

Ou peut-on trouver ton livre ? 

Il est disponible sur le site de l’éditeur : Edilivre, et le sera très prochainement sur les sites internet Amazon, la fnac…

Merci Charlotte et plein de courage à toi. 

Un grand MERCI à toi Victoire! Je vous souhaite une belle lecture et de beaux projets à tous 

CONCOURS

Charlotte Gloriant vous offre un exemplaire de son livre Marie, ma douce en partenariat avec Les Carnets de Victoire. Pour cela il suffit de : 

– liker les pages Facebook les pastels de Charlotte ici et la page des Carnets de Victoire là.

– partager l’article sur un réseau social (facebook, twitter …)

– commenter l’article.

Et pour multiplier vos chances vous pouvez inviter vos amis. 

Règlement :

  • Le concours démarre le lundi 16 janvier. Vous avez jusqu’au dimanche 22 janvier à minuit pour participer.
  • Jeu réservé à la France Métropolitaine
  • une seule participation par personne, par foyer et par IP
  • Le nom du ou de la gagnant(e) sera affiché en édit de ce billet le lundi 23 janvier.
  • Tirage au sort 

Bonne chance !

Merci à toutes pour votre participation et l’heureuse gagnante est Laetitia de La Tour !

Publicités

5 réflexions sur “{Concours inside} Fausse couche et interruption de grossesse : Sortie du livre Marie, ma douce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s