Eveil et √Čducation, Vie de maman, famille & Psycho

Dit maman dans quel monde on vit ?



Mes enfants sont bien √©videmment trop petits (3 ans et demi et 21 mois) pour m’interroger sur cette dure r√©alit√© ! Mais l’impact des √©v√®nements et plus particuli√®rement les attentats r√©guliers qui visent notre soci√©t√© m’am√®ne √† vous √©crire √† ce sujet : ces peurs qui nous envahissent mais aussi comment expliquer √† nos enfants ces √©v√®nements tragique qui nous d√©passent.¬†

Cet √©t√© nous avons √©chapp√© aux attentats de Barcelone. Il √©tait pr√©vu ce jour l√† que nous allions nous balader √† cet endroit. Oh merci ! nous avons √©t√© invit√© et on a chang√© nos plans ! Baign√©s dans l’ambiance absolument effrayante le soir en rentrant √† Barcelone : ces policiers si mobilis√©s et ces personnes hagards dans la rue … nous ont fait mesurer √† quel point notre bonne √©toile avait veill√© sur nous ce jour-l√†. Il est √©vident que cette phrase prend tout son sens : dans quel monde vit-on ?¬†

Avant d’√™tre parents tous ces √©v√®nements (attentats, guerres, violences) nous touchent et heurtent au plus profond de nous ! Depuis que je suis maman ma sensibilit√© s’est d√©cupl√©e. Je n’arrive plus √† regarder un film qui traite de violences ou de rapt sur les enfants sans √™tre en larmes. Sans rentrer dans la parano√Įa, ¬†si je suis dans un parc d’enfant je ne peux m’emp√™cher d’√™tre √† l’affut telle une louve si un inconnu s’approche. Je ne souhaite plus emmener mes enfants dans des lieux trop inond√©s de monde. (le 8 d√©cembre √† Lyon par exemple …). Mes yeux sont comme des radars quand je les laisse courir dans un parc. ¬†Nous sommes nombreuses √† devenir angoiss√©s de toutes ces probables situations qui pourraient arriver.¬†L’oeil moqueur parfois de votre mari, conjoint ou de vous m√™me, qui vous dira de ne pas vous inqui√©ter. C’est no stress !! Et pourtant √ßa n’arrive pas qu’aux autres !!

IMG_3310

 

Alors oui nous n’allons pas vivre dans la crainte et s’enterrer chez nous. Il faut vivre et assumer notre mode de vie ! Continuer d’aller au cin√©ma, d’aller voir un feu d’artifice, d’aller s’amuser avec nos enfants dans un parc. Mais la violence de la soci√©t√© nous am√®ne √† √™tre de plus en plus vigilant !¬†

Et pourtant j’aspire √† ne pas avoir cette appr√©hension et vivre dans la na√Įvet√© la plus totale. Rappelez vous quand on avait 10 ans nos parents nous laissait plus facilement dans la voiture pour faire juste un petit stop chez le boucher ! ¬†

 

Je ne sais point si notre √©poque est plus violente qu’auparavant ! La p√©dophilie, le kidnapping, les violences … ont toujours exist√© dans notre soci√©t√©. Je crois surtout que l’√©mergence d’internet et des r√©seaux sociaux nous ont de plus en plus ouverts √† cette violence. Nous sommes sans arr√™t connect√©s √† ces abominations ! Et ainsi ces nouveaux m√©dias (Facebook, twitter …) ¬†nous sensibilisent au risque certes ! Mais √† mon go√Ľt rend presque ces actes communs dans son mode de communication. On partage les images choquantes comme si l’on partageait son humeur du jour.

Serions nous aller trop loin dans l’accessibilit√© √† l’information ? L’image choc l’emporterait-elle sur la pudeur ?¬†Demain vous seriez les parents d’une victime auriez vous envie de voir des vid√©os circuler sur les corps √† terre de Nice ou de la rambla √† Barcelone ? Peut-on s’imaginer √™tre √† leur place … je suis s√Ľre que non. Toute leur douleur me transperce mais je n’ose imaginer leur souffrance, leur col√®re, leur d√©sarroi …¬†

Les attentats de Nice, de la Rambla … ont vis√© les familles. La possibilit√© de se projeter dans cette situation ajoute une dimension angoissante √† l’information. ¬†Parfois l’information arrivera jusqu’aux oreilles de vos enfants.

Selon une psychologue sp√©cialis√©e dans la clinique de l’enfant : ¬†S‚Äôils n‚Äôont pas entendu l‚Äôinformation, il n‚Äôy a aucune raison de leur mettre le nez dans le journal. Mais s‚Äôils sont au courant, il est √©videmment important d‚Äôen parler et de r√©pondre √† leurs questions simplement, en disant toujours la v√©rit√©. Celle-ci est souvent plus rassurante que leur imaginaire. Les enfants ne raisonnent pas comme les adultes. Ils se racontent parfois des sc√©narios nourris de leur imaginaire et d√©connect√©s de la r√©alit√© qui peuvent √™tre tr√®s angoissants.

Quel impact ont les évènements tragiques sur nos enfants ? Comment leur expliquer ? Comment parler des attentats à nos enfants ? Je vous laisse découvrir ces liens qui vous donne quelques pistes avérés pour faire face aux évènements tragiques  : Comment parler à un enfant suite à un évènement tragique       Comment parler des attentats aux enfants 

Dans quel monde vit-on alors ? je vous le demande ?

Plus le temps avance et plus la simplicité des relations et des échanges se fond pour laisser place à nos écrans. Fini les cartes postales, Facebook a pris le relai. Fini la langue française, le hashtag a pris la suite. 

Plus le temps avance et plus la violence extrême règne sur la gentillesse : le jeune lyonnais Marin tabassé pour avoir défendu un couple en est la preuve tragique ! (sur Facebook sa page je soutiens Marin / son association la tête haute) 

Plus le temps avance et plus l’incivilit√© remplace la patience : une personne se fait d√©sormais insulter si rapidement et pour si peu … En voiture c’est comme un monde ou tout est permis ! (et sans jeu de mots :-))

Plus le temps avance et plus l’arrogance prend le pouvoir sur la bienveillance. Amusez vous √† regarder Twitter qui illustre¬†parfaitement ce nouveau mode de langage et de critique absolue !

Plus le temps avance et plus des milliers de populations souffrant de famine ou de s√©cheresse ¬†sont devenus les oubli√©s de l’information face au buzz m√©diatique ! Le allo de Nabilla : des millions de fois plus partag√© que des vrais sujets d’actualit√©s !!

Plus le temps avance et plus les guerres deviennent de plus en plus complexes et impr√©visibles. Les terroristes se fondent d√©sormais au milieu des n√ītres pour mieux nous attaquer. Les guerres √©conomiques des pays sont en marche pour asseoir leur puissance commerciale, industrielle et technologique…

Plus le temps avance et plus le climat se d√©r√®gle. Cet √©tat de fait nous¬†d√©sar√ßonne autant qu’il nous indiff√®re !! ¬†Nous en sommes responsable !!! Sans √™tre √©colo nous ne respectons pas la nature et notre¬†plan√®te. Plusieurs rapports ont d’ailleurs mis en √©vidence la responsabilit√© de l’√™tre humain dans cette r√©alit√© et pourtant on continue …

Plus le temps avance et plus¬†l’√©go√Įsme √† balay√© la notion de partage et d’√©coute. Parfois certaines personnes oublient la d√©finition d’√©change dans une discussion ou d’int√©r√™t √† l’autre. Quel dommage !¬†

 

Je pourrais continuer des pages et des pages ainsi ! Et un jour mes enfants me diront peut √™tre : dans quel monde on vit ? et j’esp√®re √©viter cette question car ma r√©ponse pourrait-√™tre : dans un monde qui me d√©passe et qui m’effraie !!! Heureusement je crois encore en l’humain, sa sagesse et sa volont√© de progresser. Mon cot√© humaniste comme dirait mon mari !

Une pens√©e particuli√®re pour les victimes de Tr√®bes …

IMG_0168.jpg

 

 

 

 

 

4 r√©flexions au sujet de “Dit maman dans quel monde on vit ?”

  1. On vit dans un monde pourri. Je me raccroche ici et l√† aux humains qui sont conscients, bienveillants, qui ne pensent pas qu’√† l’argent, pas qu’√† leur pomme, je fais ma petite part…Mais franchement, j’ai beaucoup de mal √† rendre mon fils optimiste car je ne le suis pas du tout :-/

    J'aime

  2. C’est une grande r√©flexion que j’ai r√©guli√®rement au vu de l’actualit√©. Et qui me fait peur pour nos enfants. Apr√®s, la m√©diatisation √† outrance du moindre fait divers jusqu’√† l’attentat terrible fait que notre cerveau est en permanence sollicit√© par ces catastrophes.
    Finalement, √† chaque √©poque ses lots de peur et de drames, le 20√®me si√®cle en a √©t√© assez rempli, tout comme les si√®cles pr√©c√©dents. Ce n’est bien √©videmment pas une excuse, mais chaque jour le monde est quand m√™me un peu meilleur, et notre exigence ne cesse aussi d’augmenter..

    J'aime

  3. Je suis √©norm√©ment touch√©e par ton article qui met des mots sur ce que je ressens depuis quelques temps et qui s’accentue encore aujourd’hui avec l’actualit√©. J’esp√®re qu’un jour nous pourrons √™tre fiers du monde dans lequel on a choisi de fonder une famille. J’esp√®re que nos enfants connaitront des jours bien plus heureux pour notre plan√®te et l’humanit√© qui la peuple…

    J'aime

  4. Lorsque j‚Äô√©tais petite, j‚Äôaimais beaucoup faire des balades en pleine nature, moi aussi. Malheureusement, j’ai √©t√© √©lev√©e en pleine ville et c’est pareil pour mes enfants. D√®s que je peux, j’en profite pour leur faire prendre l‚Äôair frais.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google+. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s