Vie de maman, famille & Psycho

Le terrible two version fille

IMG_9003Je vous avais évoqué le terrible two de mon aîné version garçon … il y a guère longtemps. Avec 20 mois d’écart, nous avions pris le risque de vivre des moments « hard » rapprochés. Et je vous dirais que les années les plus difficiles de la petite enfance sont en effet de 0 à 4 ans. A partir de 4 ans vous pouvez enfin respirer … les enfants sont plus autonomes et responsables.

Vos enfants sont différents : découvrir leur facettes et personnalités c’est tout le charme de la parentalité. Je ne vis absolument pas la même expérience en tant que mère avec chacun de mes enfants. Mon approche est résolument différente car ils ont des sensibilités propre à eux. Très soucieuse que chacun trouve sa place au sein de notre famille et se sente sur la même égalité. Je crois qu’en tant que mère c’est notre vraie inquiétude : être le plus juste avec l’un ou l’autre, leur apporter la même attention afin qu’aucun ne soit jaloux ou se sente délaissé. Et pourtant même si vous êtes le plus bienveillant sur ce sujet, vous aurez fatalement à un certain moment une jalousie qui s’installe ! Les chamailleries et prise de pouvoir entre fratrie seront d’ailleurs mon prochain sujet. 

Mais revenons à cette crise des 2 ans nommée « terrible two ». Ma fille Garance aura 3 ans dans 1 mois. C’est un petit trésor « ma poupette ». Terriblement malicieuse et drôle. Garance c’est le prénom d’une fleur. C’est ma petite fleur … qui éclos ! Souriante et si joyeuse au quotidien. Comme sa mère … ambivalente … à la fois fine et coquette mais aussi « bourrine » et sans filtre comme une fille du cru ! Elle est authentique ! Toutes les filles sont différentes mais la mienne c’est une VRAIE FILLASSE  !!! Peut-être qu’elle tient de moi … « une mini Vic » disent mes amies, elle aime les bijoux, les vêtements, et à ce côté déjà très précieuse et maniérée à seulement 2 ans et demi ! Affirmée et très autoritaire elle mène déjà son petit frère à la baguette ! 

Le terrible two ou la crise des 2 ans c’est quoi ? 

IMG_9059C’est une période de crise qui démarre en général à 18 mois. Une phase d’opposition, de colères en série, de non à répétition… Votre petit ange si sage jusque-là s’est transformé à l’aube de ses deux ans en petit monstre ! 

Beaucoup de transformations et d’évolutions interviennent chez l’enfant à cet âge-là, mais il n’est pas en mesure de les exprimer. Son seul moyen d’expression reste donc ce genre de crises.

Pourquoi ? 

Ils veulent s’affirmer tout simplement ! Ils veulent se sentir exister. Ils se confrontent ainsi à notre autorité. 

Et comment ça se traduit depuis quelque mois pour ma part …

IMG_E8902.JPG-Madame me fait des crises : et ça commence dès le matin …  Principal affrontement LES VÊTEMENTS ! Je veux ces chaussures, Non pas cette robe !  C’est moi qui met ma robe ! Je ne veux pas cette barrette !!!!

-Madame se contredit dans ses désirs : un biberon, en fait non des tartines … C’est toi qui m’habille … mais non maman c’est moi qui met mon tee-shirt !!!

-Madame fait sa princesse : ma poussette, peux tu me porter !!!  

-Madame fait sa loi et son chantage : Part maman, ne me regarde pas comme ça  ! T’as pas le droit de me dire ça ! Maman t’arrêtes de me faire des bisous, je suis occupée ! Ma musique !! Maman t’est pas gentille si tu mets pas ma musique !

-Madame tarde à se coucher et m’invente des excuses : de l’eau, un calin,  ma couverture, la lumière … maman que fais-tu, t’es ou  ? 

-Madame gronde déjà ! Avec Édouard son frère et moi-même nous avons la joie d’entendre Madame pester et se mettre en colère contre nous ! Vous moquez pas ! Alors !!!!!!  Je vous avais dis de pas faire comme ça !! Je vous dis que je suis en colère !! Vous avez pas le droit de rire !

Que faire ? 

  • Je reste très calme ! J’ai la chance d’avoir un caractère assez patient et d’être assez subtile et douce pour calmer les ardeurs intempestifs de ma fille. Quand un enfant hurle il faut aller à contre sens et lui faire comprendre que la situation est presque ridicule. Si vous hurlez vous ne ferez qu’amplifier sa colère ! Je prends ainsi une voix très apaisée et douce, c’est radical le ton baisse.
  • je suis ferme, j’impose les limites et règles. Je reste sur ma position sinon elle renchérit et me refera sa crise si elle croit que je cède. Mais elle me déconcerte aussi avec son côté rebelle et incalmable sur certaines situations. Très alertée de voir qu’une enfant peut se mettre dans un état pareil pour une paire de chaussures !!!
  • Je quitte la pièce : Sans spectateur il n’y a plus de théâtre voilà ma maxime. Quand elle est inconsolable sans raisons valables je m’en vais ! Et en général elle finit par se calmer ! Et je vous avoue que quand elle m’excède je préfère aussi m éloigner plutôt que de me mettre en colère ! 
  • J’anticipe : désormais nous préparons ces vêtements ensemble la veille ! Je la préviens dans 10 min nous iront dormir …
  • Je change de sujet : je l’a fait parler de ses copines ou l’a fait rire. J’essaie de ne pas rentrer dans son jeu !
  • Je la pousse à s’exprimer ! Je lui demande toujours pourquoi elle est en colère. Qu’elle peut être de mauvaise humeur mais que ce n’est pas une raison pour pleurer ou crier !

 

Conclusion

C’est une période difficile à passer. Pour ma part j’ai vécu 2 terrible two coté garçon et fille en peu de temps. Très peu de répit ils ont su mettre mes nerfs à l’épreuve. De plus divorcée cela ne facilite pas non plus ce 2 ème épisode de crise des 2 ans. J’ai néanmoins le sentiment d’arriver à bout de cette crise d’opposition et je sais que l’école aidera beaucoup à la responsabiliser. J’ai mieux vécu le terrible two de ma fille car je pense être « rôdé » et mieux préparé ayant déjà vécu cette période avec mon fils et de manière plus dure car à l’époque je l’avais à temps plein ne travaillant pas.

Soyez rassuré c’est une crise inévitable mais qui ne dure pas. Vous avez l’impression de ne pas reconnaître votre enfant car il devient un petit « démon ». Prenez du recul cela ne traduit pas sa vraie personnalité mais juste une soif de pouvoir et d’opposition.

Alors keep calm ! 

 

Et vous quelles sont vos astuces pour calmer votre enfant ? 

 

1 réflexion au sujet de “Le terrible two version fille”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s